Le système de numération

Egypte Ancienne

Accueil Contactez-nous News 

Le système de numération


Le nombre 356

Les Egyptiens utilisaient un système décimal dont l’unité était le 1, et additionnel c’est-à-dire que pour noter tous les chiffres il suffisait de répéter autant de fois que nécessaire l’unité ou les signes désignant les autres ordres de grandeur. Ce n’était pas une numération de position, autrement dit l’ordre des signes n’avait pas d’importance.
Les scribes regroupaient les signes par ordre de grandeur lorsqu’ils les gravés sur les temples.

1 Exemples: 2
10   30
100   213
1000   2000
10 000   31000
100 000   120000
1 000 000  (expression d’infinité)   1200000

Une combinaison de tous ces signes permettait d’écrire n'importe quel nombre.
A noter que le zéro n'existait pas encore, il fallut attendre les nombres Indiens.

[Remonter] [Suivante]