Les Mathématiques

Egypte Ancienne

Accueil Contactez-nous News 

Les Mathématiques

 

Les premières traces de calculs mathématiques apparaissent d’abord en Mésopotamie. Puis vers 3000 av. J.C les égyptiens inventèrent leurs propres mathématiques sans interconnexion avec les mésopotamiens.
Les égyptiens ne donnaient pas de démonstrations, ni de preuve et semblaient manquer d’abstraction. Les papyrus mathématiques qui nous sont parvenus comportent des petits problèmes de la vie courante comme la gestion des denrées alimentaires et du bétail qui font quelques fois appel à des équations des calculs d’aires, de volumes mais qui sont en général purement arithmétique. Les égyptiens maîtrisaient très bien les fractions, leurs calculs faisaient intervenir les puissances, les racines… 

Cependant, les méthodes utilisées pour résoudre les problèmes n’étaient jamais justifiées, les égyptiens n’énonçaient jamais les théorèmes leur permettant de conclure.
Leurs connaissances mathématiques avaient uniquement une fin pratique, aucune vision théorique n’est venue appuyer les solutions qu’ils obtenaient.
Les égyptiens utilisaient des recettes transmises de génération en génération dénuées de toute logique.
Les mathématiques égyptiennes relevaient donc de l’empirisme.

[Précédente] [Remonter]